Chute de cheveux, origines et causes

La chute de cheveux androgénétique


Ce type de chute capillaire est anormal. « Anormal » dans le sens où le nombre de cheveux télogènes (c’est-à-dire les cheveux se trouvant en fin de leur cycle de vie et qui sont donc prêts à tomber) augmentent crescendo.

Portant aussi l’appellation d’ « alopécie androgénétique », cette forme de perte de cheveux est le plus souvent causée par des facteurs génétiques. En d’autre terme, la chute capillaire androgénétique est héréditaire. Mais cette chute massive des cheveux peut aussi puiser son origine dans des facteurs hormonaux.

La chute de cheveux androgénétique peut aussi bien toucher les hommes que les femmes. Elle se manifeste toutefois différemment chez les deux sexes : chez la femme, l’alopécie androgénétique se traduit juste par un affinement général de la chevelure tandis que, chez les hommes, cet affinement peut aboutir à une calvitie générale ou localisée.

Causes générales de l’alopécie androgénétique

La chute de cheveux androgénétique est causée soit par un facteur génétique soit par un facteur hormonal. D’origine différente, ces deux causes aboutissent toutefois au même résultat : l’alopécie androgénétique provoquée par l’action des androgènes.
Sur les chevelures malades donc, la quantité de cheveux perdue sera proportionnelle au taux de sécrétion d’androgènes.

Les facteurs aggravants la chute de cheveux androgénétique

En tête d’affiche des facteurs favorisant l’alopécie androgénétique, il y a le stress. Ce facteur psychologique déclenche, en effet, une cascade de réaction nocive à la chevelure : le stress provoque la production massive des hormones mâles au niveau des glandes surrénales. Une sécrétion accrue qui écourte la durée de vie de chaque cheveu ce qui accélère rapidement leur chute.

En second lieu, les contraceptifs à effet androgène qui, une fois assimilés par l’organisme, amplifient les actions des hormones mâles sur les cheveux. En cas d’alopécie androgénétique, il est donc conseillé de prendre des contraceptifs à effet anti-androgène.

Traitement de l’alopécie androgénétique

Le traitement de cette chute de cheveux peut s’effectuer oralement (par la prise de compléments alimentaires additionnés à des gélules anti-chutes) et/ou localement (par l’application de solutions anti-chutes comme des crèmes anti-chutes par exemple). Toutefois, avant de vous lancer dans un traitement, il est nécessaire et impératif de consulter son médecin ou son dermatologue.



Ajouter un commentaire


Derniers Commentaires
  • En réponse à

    L’huile de monoï, un soin miracle pour les cheveux

    Merci pour ce bel article, il faut également bien choisir son huile de monoï, elle doit etre d’Appelllation d’origine afin de garantir sa qualité. (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, je vends à peu près 35cm de mes cheveux blonds foncés naturel. Ils ont des reflets blond clair grâce au soleil. Les pointes sont un peu (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour,je vend mes cheveux de couleur brun pour 45 cm si intéressé merci de bien vouloir m’envoyer un mail a samia-37@hotmail.fr Pas serieux (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, ma fille s’est coupé les cheveux, j’ai donc 25 cm de jolis cheveux blond à vendre, si vous êtes interressez.

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, J’ai 21 ans et j’aimerais vendre 40-45cm de mes cheveux noirs asiatiques. La circonférence de la couette est de 10cm. Ils sont en très (...)

Derniers Sites Coiffure Galeries Coiffure de Stars

Retrouvez toutes vos infos Coiffure sur MyCoiffure cnil n°1167279  © Interactive Promotion & Photograph by PR Photos