Chute de cheveux, origines et causes

La chute de cheveux pendant la grossesse


La chute de cheveux durant la grossesse

Durant la période de la grossesse, l’organisme secrète des hormones temporaires qui ont des effets très positifs sur la chevelure : ils accélèrent leur repousse et optimisent le cycle capillaire. Ce qui a pour conséquence d’amoindrir la chute de cheveux de manière considérable.
La grossesse produit ainsi un effet « dopant » sur les cheveux qui deviennent plus sains, plus denses et plus vigoureux.

La chute de cheveux après l’accouchement

L’accouchement marque l’arrêt de la sécrétion des hormones produites par l’organisme durant la phase de la grossesse. Pour les cheveux, cet arrêt équivaut à la disparition de ses facteurs « dopants ». Disparition qui engendre elle-même un changement hormonal affectant l’état de la chevelure. De l’action conjuguée de ces deux phénomènes découle une chute de cheveux.

La quantité de cheveux que perd une femme après son accouchement est fonction de la santé des cheveux avant la grossesse : si la personne était déjà confrontée au problème de la chute capillaire, l’accouchement engendrera une perte massive et prolongée de ses cheveux. Si, au contraire, sa chevelure était saine, la personne perdra ses cheveux mais de manière momentanée : en général, 6 mois après l’accouchement, les effets de la chute capillaire ne seront plus visibles.
Après un accouchement, il convient ainsi de suivre un traitement adéquat dans le dessein de remédier à la chute de cheveux.

Traitements contre la chute de cheveux après l’accouchement

Pour les personnes non-sujettes à la chute capillaire avant leur grossesse, le traitement consistera à suivre une cure de compléments alimentaires (riches en acides aminés, en zinc et en vitamine B6) durant les trois mois qui suivent l’accouchement. C’est, en effet, durant cette période que les cheveux tombent le plus.

Pour celles qui ont une chevelure « à problème » (ayant déjà tendance à chuter), la solution sera d’abord de consulter un médecin ou un dermatologue. Celui-ci déterminera le traitement le mieux approprié : cure de compléments aliments associés à un traitement oral contre la chute de cheveux, massage du cuir chevelu, etc. Dans tous les cas, cette catégorie de femmes évitera de trop stresser : le stress aggravant la chute capillaire.

En guise de prévention, avant l’accouchement, il est conseillé de ne pas agresser ses cheveux avec des produits trop décapants ou des traitements irritants, de favoriser leur repousser en ayant un comportement alimentaire sain et équilibré et d’effectuer une cure de compléments alimentaires en cas de carence.



Ajouter un commentaire


Derniers Commentaires
  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, je vends à peu près 35cm de mes cheveux blonds foncés naturel. Ils ont des reflets blond clair grâce au soleil. Les pointes sont un peu (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour,je vend mes cheveux de couleur brun pour 45 cm si intéressé merci de bien vouloir m’envoyer un mail a samia-37@hotmail.fr Pas serieux (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, ma fille s’est coupé les cheveux, j’ai donc 25 cm de jolis cheveux blond à vendre, si vous êtes interressez.

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, J’ai 21 ans et j’aimerais vendre 40-45cm de mes cheveux noirs asiatiques. La circonférence de la couette est de 10cm. Ils sont en très (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Coucou Je vais me faire couper les cheveux, 50cm jamais colorés, châtains clairs, reflets blonds-roux.Si Quelqu’un est intéressé, faire (...)

Derniers Sites Coiffure Galeries Coiffure de Stars

Retrouvez toutes vos infos Coiffure sur MyCoiffure cnil n°1167279  © Interactive Promotion & Photograph by PR Photos