Couleurs des cheveux

Coloration capillaire et allergies


La coloration capillaire

Il existe deux types de teinture de cheveux. La coloration permanente est utilisée pour nuancer la couleur d’origine. La coloration temporaire s’estompe au fur et à mesure, au fil des shampooings. Elle s’utilise pour favoriser un ton naturel ou un peu plus foncé. On peut aussi avoir recours à la coloration fugace permettant d’obtenir une certaine modification de la couleur naturelle suivie de reflet jusqu’au shampooing suivant. En principe, il est impératif de faire un essai avant toute coloration. Que ce soit pour une coloration en salon de coiffure ou une coloration maison, appliquez au préalable un peu du produit sur une partie de votre peau. Choisissez-la partie derrière le lobe de l’oreille qui est extrêmement sensible pour voir si vous présentez des réactions allergiques face au produit.

Coloration capillaire : les allergies

La coloration en elle-même ne présente aucun risque ; par contre, les composants chimiques du produit utilisé peuvent provoquer des allergies à conséquences relativement graves. Elles se présentent le plus souvent sous forme de fortes démangeaisons provoquées par une irritation plus ou moins importante du cuir chevelu. Elles peuvent aussi causer une légère desquamation de la peau occasionnant des pellicules irritantes. Dans le cas le plus grave, une chute de cheveux en petites plaques peut être constatée aux endroits les plus touchés. À ce stade, il est difficile de faire repousser les cheveux. Sous l’agression du produit, le cuir chevelu peut présenter un œdème pouvant devenir douloureux. Toute irritation nécessite donc l’application d’un traitement sur le cuir chevelu.

Coloration capillaire : la paraphénylènediamine

À ce jour, plus d’un million de Français sont concernés par l’intolérance à la paraphénylènediamine. Principal ingrédient et indispensable dans la composition des colorants capillaires, cette molécule para-aminée aromatique provoque une allergie dès le contact. L’intolérance face à ce produit peut engendrer une dermatose qui n’est autre qu’une affection de la peau suivie d’urticaire ou d’eczéma. À un stade élevé, cette allergie peut présenter un abcès cutané avec un amas de pus entraînant une tuméfaction douloureuse. Si l’apparition des allergies liées à la coloration capillaire est en forte progression, c’est à cause du non-respect des précautions d’usage comme l’essai du produit avant application, ainsi que la réduction du délai entre deux colorations.



Ajouter un commentaire


Derniers Commentaires
  • En réponse à

    L’huile de monoï, un soin miracle pour les cheveux

    Merci pour ce bel article, il faut également bien choisir son huile de monoï, elle doit etre d’Appelllation d’origine afin de garantir sa qualité. (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, je vends à peu près 35cm de mes cheveux blonds foncés naturel. Ils ont des reflets blond clair grâce au soleil. Les pointes sont un peu (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour,je vend mes cheveux de couleur brun pour 45 cm si intéressé merci de bien vouloir m’envoyer un mail a samia-37@hotmail.fr Pas serieux (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, ma fille s’est coupé les cheveux, j’ai donc 25 cm de jolis cheveux blond à vendre, si vous êtes interressez.

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, J’ai 21 ans et j’aimerais vendre 40-45cm de mes cheveux noirs asiatiques. La circonférence de la couette est de 10cm. Ils sont en très (...)

Derniers Sites Coiffure Galeries Coiffure de Stars

Retrouvez toutes vos infos Coiffure sur MyCoiffure cnil n°1167279  © Interactive Promotion & Photograph by PR Photos