Accessoires pour cheveux

Le panama : un chapeau de légende !


Le panama : l’accessoire incontournable !

Dès 1630, les Indiens d’Équateur ont utilisé les fibres d’un arbre de l’Amérique latine appelé « paja toquilla » pour fabriquer un chapeau d’une grande finesse : le « sombrero fino de paja toquilla ». Mais c’est beaucoup plus tard en 1881 que les ouvriers qui creusèrent le canal de Panama l’ont ramené d’Europe et des États-Unis sous le nom de « Panama Hat. » Il est avant tout un chapeau de paille qui se décline sous toutes les formes : borsalino, western, colonial, capeline ou cloche pour les femmes mais obligatoirement pourvu d’un bord pour se protéger de la chaleur et du soleil.

Le véritable panama reste une fabrication artisanale. Sa finesse se résume par la quantité de tours que comporte le chapeau. Composé de palme de Carludovica palmata, l’opération de tissage peut durer de 8 heures à plusieurs semaines selon la finesse des fibres utilisées. On reconnaît un véritable chapeau panama tissé main à la rosace apparente au sommet de la calotte qui marque le début du tissage. Il a gagné ses titres de noblesse en étant porté par des gens célèbres appartenant au monde de la politique et du spectacle.

Le grand retour du panama

C’est durant l’été 2009 que le panama a marqué son grand retour, surtout sur les podiums et poursuit toujours sa route aujourd’hui. Les stars comme Monica Bellucci ou Sean Connery en ont fait " LE " chapeau de l’été. Plébiscité par la maison Hermès, le panama peut se porter au quotidien. Quant au créateur Borsalino, il innove et propose une réédition du chapeau. Toutes les doublures intérieures sont réalisées en Milkofil, une nouvelle fibre naturelle et bio qui va selon la marque hydrater le cheveu et le cuir chevelu, stimuler la circulation du sang et protéger contre les bactéries.

Mais pour celles qui ont un petit budget, la marque Moa leur propose un joli modèle en papier écru entouré d’une bande de tissu noir à des prix très abordables. D’autres marques s’amusent à réinventer dans d’autres matières et couleurs, tout en gardant la forme initiale qui a fait son succès. Le Panama, c’est un peu comme la veste de smoking ou la parfaite paire d’escarpins noirs : un intemporel, qui parachève une tenue et signe une silhouette.



Ajouter un commentaire


Derniers Commentaires
  • En réponse à

    L’huile de monoï, un soin miracle pour les cheveux

    Merci pour ce bel article, il faut également bien choisir son huile de monoï, elle doit etre d’Appelllation d’origine afin de garantir sa qualité. (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, je vends à peu près 35cm de mes cheveux blonds foncés naturel. Ils ont des reflets blond clair grâce au soleil. Les pointes sont un peu (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour,je vend mes cheveux de couleur brun pour 45 cm si intéressé merci de bien vouloir m’envoyer un mail a samia-37@hotmail.fr Pas serieux (...)

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, ma fille s’est coupé les cheveux, j’ai donc 25 cm de jolis cheveux blond à vendre, si vous êtes interressez.

  • En réponse à

    Vendre ses cheveux : pourquoi pas ?

    Bonjour, J’ai 21 ans et j’aimerais vendre 40-45cm de mes cheveux noirs asiatiques. La circonférence de la couette est de 10cm. Ils sont en très (...)

Derniers Sites Coiffure Galeries Coiffure de Stars

Retrouvez toutes vos infos Coiffure sur MyCoiffure cnil n°1167279  © Interactive Promotion & Photograph by PR Photos